4 mars 2013 0 commentaire

L’étonnante lettre de Démission du PDG de Groupon

L’étonnante lettre de Démission du PDG de Groupon

C’est dans une lettre de démission pleine d’autodérision, que le PDG de Groupon, a annoncé s’être fait virer jeudi dernier. “Après quatre années et demies intenses et formidables comme directeur général de Groupon, j’ai décidé que j’aimerais passer plus de temps avec ma famille. Je plaisante. J’ai été viré aujourd’hui“.

Andrew Mason, Directeur et Co-Fondateur de Groupon, a non seulement décidé de prendre cette décision avec le sourire, mais également de la diffuser largement en publiant sa lettre de démission sur Twitter. Dans cette dernière, il en profite pour remercier une dernière fois ses employés et expliquer avec fair-play la décision du conseil d'administration.

"Employés de Groupon,

Après quatre années et demie intenses et merveilleuses en tant que PDG de Groupon, j'ai décidé que j'aimerais passer plus de temps avec ma famille. Non je plaisante, j'ai été viré aujourd'hui. Si vous vous demandez pourquoi... c'est que vous n'avez pas suivi les évènements récents. Des résultats controversés pendant notre premier semestre, des faiblesses structurelles, 2 semestres à ne pas atteindre les résultats que nous avions fixés et un prix de l'action à un quart de la valeur de départ, les évènements de l'année dernière parlent d'eux-mêmes. Et en tant que PDG je suis le responsable. Vous faites des choses géniales à Groupon et vous méritez que le monde extérieur vous donne une seconde chance. Je vous empêche que cela arrive. Un nouveau président va vous assurer cette chance. Le comité d'administration s'est fixé sur une stratégie que nous partageons depuis ces derniers mois, et je ne vous ai jamais vu travailler aussi efficacement en tant qu'entreprise mondiale. Il est temps de donner à Groupon un répit par rapport à tout ce vacarme.

Inutile de s'inquiéter pour moi - J'adore Groupon et je suis vraiment fier de ce que nous avons créé. Je suis sans doute passé à côté de quelque chose. Si Groupon était Battletoads, ce serait comme si j'étais arrivé aux Terra Tubes sans mourir dès ma première partie. Je suis vraiment heureux d'avoir eu l'opportunité d'emmener la société jusque-là avec vous tous. Je vais maintenant prendre un peu de temps pour décompresser (pour info, je suis à la recherche d'un camp d'entrainement pour perdre mon " Groupon 40 "(ndlr - 20 kilos de pris depuis son arrivée ?), si quelqu'un a un plan, avant de peut-être utiliser cette expérience pour m'investir dans quelque chose de productif.

S'il y a une leçon à retenir de ce que je veux vous partager, c'est d'avoir le courage de commencer par le client. Mes plus grands regrets sont les moments où j'ai laissé un manque de données prendre le dessus sur mon intuition de ce qui était le mieux pour les consommateurs. Ce changement de direction vous laisse de la place pour casser les mauvaises habitudes et apporter une joie durable à nos clients, ne gâchez pas cette opportunité !

Vous allez me manquer terriblement.

Avec amour, Andrew"

(Traduction via le blog Mode d'emploi)

Il faut dire que Groupon, un site de bons plans sur Internet spécialiste des achats groupés à prix cassés, a connu, durant les premières années, une croissance indécente. Néanmoins, les derniers chiffres de l'entreprise laissent perplexe : de mauvais résultats persistants ainsi qu'une dégringolade de près de 25% de son cours de Bourse.

 

Les raisons de ces résultats en berne s'expliquent en partie par les 10 000 employés de la société qui ne permettent pas au groupe de dégager une marge suffisante alors qu'une concurrence au niveau locale se fait de plus en plus ressentir. Ces charges combinées à un modèle économique, basé sur une faible marge et un volume important, dévoilent peut-être les limites de cette stratégie.

 

Souhaitons à Andrew Mason de trouver rapidement un « bon plan boulot » !

Ajouter votre commentaire
Aucun commentaire sur cet article pour le moment.