16 mars 2016 0 commentaire

Pourquoi le “Early Morning“ est de plus en plus tendance ?

Pourquoi le “Early Morning“ est de plus en plus tendance ?

Ces deux dernières années, de plus en plus d’événements matinaux voient le jour, de nombreux travailleurs se réapproprient la matinée pour être plus efficaces au travail. On appelle ça le phénomène du “Early Morning“.

Les after work ont fait leur temps, devenus ordinaires, passés de mode, la tendance est aujourd'hui aux before-work. Le before work : où comment faire la fête sans alcool avant d'aller travailler. De nombreux journalistes et autres bloggueuses s'y sont essayés et en parlent depuis lors. En parallèle, le premier bar à céréales vient d'ouvrir ses portes à Paris.

Au delà de ces événements, c'est bien le matin qui se voit réinvesti par les travailleurs. Se lever à 5h30 en 2016 c'est la méga-classe.

D'où vient le phénomène de Early Morning ?

Comme beaucoup de tendances et autres télé-réalités, il semblerait que la mode du "Early Morning" soit née aux USA. Son plus grand représentant est Hal Elrod, une star du développement personnel Outre-Atlantique et qui incarne parfaitement le rêve américain. Après avoir subi un tragique accident de voiture le laissant paraplégique, il a su reprendre sa vie en main, remarcher, le tout en s'imposant un nouveau rythme de vie. À la suite de quoi monsieur Elrod a écrit Miracle Morning sorti en  France le 10 mars dernier.

Dans cet ouvrage, il explique les bienfaits de se lever à l'aube à l'instar des grands chefs d'entreprise de ce monde (Mark Zuckerberg, Tim Cook, Richard Branson, et bien d'autres). Selon lui, la solution miracle à tous nos problèmes serait : se lever tous les jours à 5h30 du matin.

Quid du manque de sommeil ? 

Bien que faire sonner son réveil un peu plus tôt ne soit pas un mal en soi (dans les limites du raisonnable, 5h30 ? sérieux ?) la principale question qui se pose est : Quand dort on ?

Avec une heure du coucher moyenne qui recule chez les français, se lever de plus en plus tôt revient à ne presque plus dormir du tout. Parce qu'à l'heure des réseaux sociaux, du binge-watching de séries et autres pratiques chronophages du 21e siècle, dormir est devenu optionnel voire inutile. En fait, le sommeil est de plus en plus vu comme une véritable perte de temps.

Et l'avènement des before work ne présage rien de bon. Quand bien même le concept est tentant (boire des jus de fruits et danser avant d'aller travailler), il vient une fois de plus empiéter sur le temps personnel et sur le repos des salariés. Finalement si on se lève plus tôt pour être plus performant dans notre activité professionnelle, on relie la quasi-totalité de notre journée à notre profession. Ce qui réduit une fois de plus la frontière entre vie personnelle et vie professionnelle.

Et vous, vous en pensez-quoi du early-morning ? Vous êtes plutôt yoga à 5h30 ou Bol de céréales à 8h ?


Source : Slate
Ajouter votre commentaire
Aucun commentaire sur cet article pour le moment.