14 mars 2016 1 commentaire

Le montant des salaires de cette start up sont accessibles à tous

Le montant des salaires de cette start up sont accessibles à tous

Depuis bientôt trois ans, l’entreprise Buffer a rendu publique la rémunération de chacun de ses salariés.

Lorsque l'on travaille en entreprise, la rémunération de nos collègues est bien souvent un sujet tabou. Dans un soucis de transparence, la start-up anglaise Buffer, spécialisée dans la gestion des réseaux sociaux, a décidé en 2013 de publier les salaires de ses employés.
 
Cette initiative, la société Buffer la doit à son PDG et co-fondateur Joel Gascoigne, 28 ans. C'est via un Google Doc accessible à tous que le jeune chef d'entreprise a répertorié la rémunération de ses collègues.

Dans un entretien au huffington Post, il explique :

"Personne ne le fait et nous pensions qu'il devait y avoir une bonne raison", explique-t-il à nos confrères du HuffPost UK. "Personnellement, j'étais très excité de révéler mon propre salaire. C'était un exemple parmi tant d'autres. On parle peu du bon salaire à s'accorder quand on est co-fondateur et PDG d'une entreprise".

Malgré une équipe soudée est très ouverte, start-up oblige, les salariés de Buffer se sont tout de même montrés méfiants à l'annonce de la publication de leurs revenus. En effet, certains ont eu peur que cela change leur relation avec les autres. Que ce soit la famille et les amis, désormais le montant affiché sur leur fiche de paye pouvait être consulté par le monde entier. Par la suite, la petite équipe de Buffer s'est vite rendu compte que leurs craintes étaient infondées.

Aujourd'hui, Joel Gascoigne peut constater les bienfaits de cette transparence financière : la question des salaires n'est plus un tabou entre les membres de son équipe et ils ne demandent plus d'augmentation. En effet, en plus d'avoir rendu publics les salaires, Joe a établi le calcul de leur rémunération clairement et équitablement.

Toute personne travaillant chez Buffer a un salaire de base tenant compte de la moyenne des salaires dans son domaine et de la ville où il habite. Par la suite, différents bonus viennent s'ajouter à cette base notamment en fonction de l'expérience et de la fidélité à l'entreprise. Enfin, Tous les salariés sont augmentés de 5% par an.
 

À l'image de Joel, de plus en plus de chefs d'entreprise optent pour une transparence financière totale vis à vis de leurs employés.

Cette action n'est pas sans rappeler l'histoire de Dan Price qui avait divisé son salaire par 14 pour augmenter ses salariés. Quant à la France, deux tiers des français n'ont actuellement pas la moindre idée du salaire de leurs collègues.

Ajouter votre commentaire
1 commentaire
  • Agathe - il y a 3 ans

    La libération a du bon. J’aime cette transparence et l’idée audacieuse de publier publiquement ce que beaucoup considerent etre un sujet tabou.