21 décembre 2015 0 commentaire

[Infographie] Le baromètre des Startups en 2015

[Infographie] Le baromètre des Startups en 2015

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les startups françaises résumé en infographie !

En association avec la palteforme FundMe, LesEchos nous dévoilent en avant-première leur infographie dressant le portrait des startups en France. Ces informations sont issues d'une étude portant sur les 391 startups inscrites sur FundMe depuis janvier 2015.

Qui sont les fondateurs de ces startups ?

Logiquement, un peu plus d'un tiers des fondateurs de startups en France ont suivi une formation dans des grandes écoles de commerce. Viennent ensuite, les universités (17%), les grandes écoles d'ingénieur (13%) ainsi que des études de gestion (7%) pour les formations les plus représentées.

Parmi, ces dirigeants de startups, 84% sont des hommes contre 11% de femmes.

Dans quel secteur exercent-elles ?

Quand on parle de startup, beaucoup pensent tout de suite "digital". Et ils ont raison, puisque les secteurs les plus représentés sont : le e-commerce en pôle position suivi par le domaine high-tech. Pour clore le trio de tête, le secteur des services est lui aussi bien représenté. Les réseaux sociaux ainsi que les médias constituent deux autres secteurs forts et sont respectivement à la 4e et à la 5e place de ce classement.

Quels montants recherchent les entrepreneurs ?

Ces jeunes entreprises sont ambitieuses, c'est le moins que l'on puisse dire quand on sait que 50% recherchent un montant minimum de 100k euros pour financer leur projet, 32% visent quant à eux une levée de fonds de 200 à 500k euros.

Quelle est leur longévité ?

Sur les 391 startups étudiées, la plupart sont très récentes. En effet, 40% d'entre elles ont été créées en 2015 et 30% en 2014 : 70% des ces entreprise n'ont pas plus de deux ans !

Quid de l'avancement de leur projet ?

La majeure partie, soit 39% d'entre elles ont un "business model" validé quand 34% ont déjà lancé un produit sur le marché. Enfin, 20% sont dans une phase de "pré-lancement".

Les startups, plutôt parisiennes ou provinciales ?

Même si la majeure partie des sociétés étudiées sont parisiennes (60%) les startups originaires de province sont très bien représentées dans cette étude (40%).

Découvrez cette infographie made in Les Echos et FindMe :





Source : LesEchos
Ajouter votre commentaire
Aucun commentaire sur cet article pour le moment.