4 décembre 2014 0 commentaire

Nouvelle technique de recrutement : être testé en entreprise

Nouvelle technique de recrutement : être testé en entreprise

Les techniques de recrutement sont aujourd’hui nombreuses : tests de recrutement, mises en situation, entretiens, algorithmes, etc. Et pourtant, la start-up américaine Automattic d’édition de logiciels, a mis en place une nouvelle méthode en renouvelant le genre de la période d’essai.

La start-up américaine Automattic l'a compris. En effet, elle a décidé de renouveler le genre de la période d'essai.

Comment ? 
Afin de recruter de nouveaux talents, d'être certains que leur collaborateurs adhèrent aux valeurs de l'entreprise et s'y sentent à l'aise, Automattic a créé l'essai à mi-temps rémunéré. Si le CV d'un candidat est retenu et que le premier entretien en Visio s'est bien déroulé, le candidat se voit offrir la possibilité de travailler 3 à 8 semaines pour lui, de 10 à 20h par semaine, rémunéré à un tarif unique. Oui mais comment fait alors le candidat pour effectuer ces dites heures si il est en poste dans une autre entreprise ? Le directeur de cette Start-up, Matt Mullenweg, y a pensé puisque le candidat peut effectuer ces heures quand il le souhaite, soirs et week-ends compris !

Cela fonctionne-t-il ?
Le candidat en « test » est supervisé par un salarié d'Automattic et travaille sur du réel comme s'il était déjà employé de l'entreprise. Une mise en situation la plus concrète possible en somme ! Si le candidat fait ses preuves et après un ultime entretien, il peut ensuite être embauché.

40% des personnes testées ont été recrutées depuis la mise en place de ce dispositif. De plus, le système accuse un record d'échec de seulement 1,98% puisqu'en 2013, sur les 101 personnes recrutées, 2 seulement ne sont pas restées.
Seriez-vous prêt à essayer cette méthode ? Qu'en pensez-vous ?

Source : CadreEmploi
Image : Alex France

Ajouter votre commentaire
Aucun commentaire sur cet article pour le moment.