10 février 2014 0 commentaire

Jouer la provoc’ et utiliser un ton décalé pour trouver un emploi, ça marche ?

Jouer la provoc’ et utiliser un ton décalé pour trouver un emploi, ça marche ?

Niek Gooren, un graphiste néerlandais a créé un site internet qui met en avant son quotidien de chômeur. Avec un brin de provocation, il n’hésite pas à se montrer sous son moins bon angle, mais il faut croire que ça paye…

Ce n'est pas le premier à utiliser l'humour pour dynamiser sa recherche d'emploi, mais cette fois, Niek met en avant les différents aspects de la vie de chômeur :

En page d'accueil de son site, on le voit assis sur les marches d'un bâtiment public, quelque peu négligé et plutôt démotivé. Un compteur affiche le nombre de jours, d'heures et de minutes qu'il a déjà passé au chômage.

Toujours sur le même ton, un encadré explique la baisse du pouvoir d'achat de Niek ainsi que les conséquences que cela peut avoir sur l'économie néerlandaise !

Il est également possible de télécharger son CV, où l'on peut le voir allongé sur un canapé en train de manger des chips, il fallait oser !

Sur son site, on peut également lire : En tant que résidant des Pays-Bas, vous aidez automatiquement Niek en payant ses indemnités chômage. Pourquoi donc ne pas l'engager ? Vous pourriez ainsi en profiter aussi en bénéficiant de ses compétences »

Et cette démarche a porté ses fruits : Niek a reçu une cinquantaine de propositions et a trouvé depuis le mois de novembre un emploi au sein de la filiale néerlandaise de Lewis PR.

Il a depuis crée un autre site, où il fête son nouvel emploi dans son nouveau bureau !

http://www.helpniekuitdeww.nl/

Ajouter votre commentaire
Aucun commentaire sur cet article pour le moment.