2 novembre 2012 2 commentaires

DRH : Pourquoi ne sont-ils pas appréciés ?

DRH : Pourquoi ne sont-ils pas appréciés ?

Ils sont « Inutiles », « Incompétents », « Manquent d’empathie », « Mettent les salariés à la porte sans aucun remord… » : La Direction des Ressources Humaines n’est clairement pas la mieux perçue au sein des entreprises.

Ainsi une étude menée par CEGOS révèle que les DRH sont souvent mal considérés par l'ensemble des salariés d'une entreprise. Ce constat nous force à nous interroger sur le fragile équilibre de cette fonction rattachée à la direction générale mais en même temps chargée du bien-être des salariés.

Les résultats de cette étude dressent un triste bilan… En effet, quasiment 50% des salariés estiment que les DRH sont soumis à la direction ; quand 37% déplorent leur manque d'humanité et de proximité.

Un décalage dans la perception…
Mais outre ce constat, il existe un vrai décalage entre les attentes des salariés et la perception qu'ont les DRH de leur fonction. Ainsi, si les employés cherchent de l'écoute, de la communication et du respect ; les DRH estiment de leur côté, devoir agir comme des stratèges et des négociateurs.

…Mais aussi dans les attentes

Ces dernières années un fossé s'est creusé entre les deux camps. D'un côté les salariés demandent de plus en plus de prise en compte de leurs problématiques, d'attention et d'écoute. De l'autre, le contexte économique tendu pousse les entreprises à réduire les budgets RH, le temps consacré aux salariés, et donc progressivement, à s'éloigner de ces derniers. 

Cette vision globalement négative des salariés de leur DRH paraît donc plus logique. D'autant plus que les DRH eux-mêmes sont conscients de ces tensions et déclarent à 37% devoir parfois aller à l'encontre de leurs valeurs et leur éthique. Contraints de passer plus de temps à gérer le reporting et à minimiser les risques juridiques de l'entreprise, au détriment de l'humain tout simplement.

Et vous quelle vision avez-vous de votre DRH ?

Plus d'informations sur le site de l'express : http://www.lexpress.fr/emploi-carriere/emploi/pourquoi-les-drh-sont-ils-si-mal-aimes_1137261.html

Photo : REUTERS/Benoit Tessier

Ajouter votre commentaire
2 commentaires
  • BENOIT - il y a 1 ans

    Bonjour,

    Il est vrai qu’en tant que conseil en Lean management, j’ai toujours eu du mal à convaincre un DRH (ai-je réussi une seule fois ?)que l’entreprise avait beaucoup à gagner au respect des personnes et des équipes, que les personnes impliquées apportent un avantage compétitif durable à l’entreprise, et que cela passait (entre autres nombreuses choses) par l’abandon de la note annuelle individuelle.

    Cordialement,

  • Administrateur - il y a 1 ans

    Bonjour Benoît,
    Effectivement le salarié est à la fois un élément précieux de l’organisation mais en même temps une variable économique... D’où ce paradoxe et cette dualité dans la position du DRH.

    Faut-il repenser la fonction du DRH de demain ? Qui serait capable, en apportant une réponse aux exigences de performance économique de l’entreprise, de rétablir un lien social plus respectueux des salariés.

    L’équipe de La Minute RH