19 juin 2013 0 commentaire

L’outsourcing, nouvelle technique de recrutement 2.0

L’outsourcing, nouvelle technique de recrutement 2.0

L’essor des technologies de l’information et de la communication change les pratiques de notre société dans tous les secteurs, n’épargnant pas le monde du recrutement. S’en dégage une multitude de pratiques innovantes, comme l’outsourcing.

Une tendance à l'adoption du web 2.0 se dégage des cabinets de recrutement ces dernières années, le secteur des RH étant l'un des précurseurs dans l'utilisation des innovations. La prolifération d'outils comme Skype, les visioconférences et les multiples plateformes de CV en ligne facilite désormais la recherche et la qualification de candidats à distance.

De nombreux cabinets spécialisés dans cette nouvelle pratique qu'est le sourcing, voient le jour, apportant dans leur sillage une évolution du métier même du recrutement.
Issu de l'étymologie anglaise « to source », le sourcing est un terme désignant le fait de trouver des candidats.

Sybille Reynaud, associée de Want-id, un cabinet « 100% outsourcing » situé dans la métropole lilloise, nous présente les avantages de cette méthode de recrutement à distance et répond à nos questions.

Comment définiriez-vous l'outsourcing ?

"L'outsourcing est le fait d'externaliser le sourcing pour une entreprise, c'est à dire la partie « identification des candidats ». Elle fait alors appel à un expert pour identifier les meilleurs profils. Les moyens de recherche peuvent être divers selon les prestataires (annonces, cvthèques, réseaux, chasse de têtes, etc.). Le reste du recrutement (entretiens physiques et tests) est géré par l'entreprise elle-même."


Quels sont les avantages de l'outsourcing par rapport au recrutement classique ?

"Le véritable avantage pour une entreprise est de consommer au plus juste. Il faut reprendre l'image du restaurant : vous n'êtes pas obligé de choisir une entrée, un plat et un dessert, prenez seulement ce dont vous avez envie. Pour le recrutement, ça doit être pareil, l'entreprise doit avoir un maximum de choix au niveau de l'accompagnement du process de recrutement. De plus, les entreprises n'ont pas besoin, ni envie qu'un cabinet fasse le même travail qu'elles, notamment sur l'étape « entretien physique » et « test ». 
L'outsourcing leur permet d'être accompagné seulement sur la partie « identification des candidats », donc de gagner du temps en amont, et bien évidemment de maîtriser leur budget."


Quel est selon vous l'avenir du recrutement à distance en lien avec la recrudescence des nouvelles technologies ?

"Les nouvelles technologies comme Internet, la visio-conférence, les smartphones sont pour le recrutement à distance les outils de base. Ils nous permettent d'être connectés en permanence avec les candidats. Plus les nouvelles technologies seront ancrées dans les habitudes des candidats plus nous serons rapides au niveau du process de recrutement."




Si ces nouvelles techniques de recrutement peuvent concerner l'ensemble des entreprises, PME comme grands groupes, on peut se poser la question de leur avenir. Remplaceront-elles à termes les cabinets de recrutement "classiques" ? Créeront-elles une modification en profondeur des process ? L'instantanéité amenée par les révolutions technologiques bouleversera surement les méthodes, accélérant les missions de recrutement tout en réduisant le coût de recherche de la perle rare.

Friands de nouvelles technologies et d'actus RH, nous vous promettons de suivre cette affaire avec attention! ;)



Ajouter votre commentaire
Aucun commentaire sur cet article pour le moment.